Dossier : Participation et action publique

Des dispositifs participatifs aux politiques de la participation. L’exemple des conseils régionaux français

par Guillaume Gourgues  Du même auteur

Resumé

Cet article propose de dépasser la question des effets de la démocratie participative sur les politiques publiques, pour envisager la manière dont les usages des dispositifs participatifs s’inscrivent dans des logiques propres aux différents sous-systèmes d’action publique. En nous appuyant sur le cas de quatre conseils régionaux français, nous affirmons, tout d’abord, que les effets de la démocratie participative ne peuvent être appréhendés qu’à partir d’une analyse des rapports de force et des stratégies d’acteurs. Nous soulignons ensuite que la multiplication des dispositifs participatifs a provoqué l’émergence de véritables politiques publiques de la participation, qui ambitionnent d’agir sur le « problème » de l’activité citoyenne.

Plan de l’article
  • L’insertion des dispositifs participatifs dans les sous-systèmes : des usages pluriels pour des effets complexes
    • « Exister » dans un sous-système : l’exemple des comités de ligne TER
    • « Ouvrir » un sous-système : l’exemple des CTEF en Rhône-Alpes
    • « Défendre » un sous-système : l’exemple des Assises du Territoire en Bourgogne
  • Les politiques publiques de la participation
    • L’acquisition d’une capacité de « mise en participation »
    • Les politiques de la participation comme politiques procédurales
  • Conclusion : vers un « gouvernement » de la participation ?