Dossier : Participation et action publique

L’instrumentation participative de l’action publique : logiques et effets. Une approche comparée des dispositifs participatifs conduits par la région Poitou-Charentes

par Alice Mazeaud  Du même auteur

Resumé

À partir de la comparaison de trois dispositifs participatifs organisés dans des secteurs distincts de l’action régionale en Poitou-Charentes (Budget participatif des lycées, Forum participatif sur l’eau et Jury citoyen d’évaluation de la politique des transports), cet article propose des pistes pour faire dialoguer la sociologie de la participation et la sociologie de l’action publique. Plutôt que de chercher à démontrer la démocratisation de l’action publique, angle habituel des recherches, cet article analyse les « logiques » et les « effets » de la mise en œuvre des procédures participatives. Le croisement des approches et des matériaux d’enquête permet de relativiser les objectifs affichés pour mettre en évidence les logiques de la « mise en participation », puis d’identifier les « effets propres » du dispositif participatif, et enfin d’interroger les effets plus larges, diffus et indirects, de la participation dans l’action publique.

Plan de l’article
  • L’évaluation des effets : enjeux et problèmes méthodologiques
  • L’instrumentation participative. Pour un dialogue entre sociologie des dispositifs participatifs et sociologie de l’action publique
    • Les logiques de mise en œuvre des dispositifs participatifs
    • Les effets propres des dispositifs participatifs
    • Des effets sur l’action publique aux changements dans l’action publique
  • Des effets sur la décision à la décision comme effet du dispositif participatif