Dossier : La participation au prisme de l'histoire

Former des citoyens par la délibération publique : une entreprise fragile (États-Unis et France, 1870-1940)

par Paula Cossart  Du même auteur

      William Keith  Du même auteur

Resumé

Nous nous intéressons ici au développement, dans des régimes démocratiques, d’entreprises d’apprentissage de la citoyenneté consistant à concevoir des espaces au sein desquels les individus viennent échanger collectivement sur des enjeux publics. Nous montrons que des idéaux assez semblables de la discussion publique ont pris forme en France, dans les réunions politiques contradictoires du dernier tiers du XIXe siècle, et aux États-Unis, notamment dans les public forums des années 1920 et 1930 : dans les deux cas, il est attendu des participants qu’ils s’inscrivent dans des normes et pratiques relevant d’une vision rationnelle de la citoyenneté. Cette comparaison révèle ainsi des similitudes importantes quant aux objectifs poursuivis, mais aussi quant aux réussites et échecs des dispositifs. Nous concluons l’analyse par une réflexion sur les leçons que l’on peut tirer de cette histoire croisée pour les projets contemporains en matière de démocratie délibérative.