Dossier : La participation au prisme de l'histoire

Introduction. Comparer les pratiques délibératives à travers les époques : une aberration historique ?

par Paula Cossart  Du même auteur

      Julien Talpin  Du même auteur

      William Keith  Du même auteur

Resumé

Cette introduction vise à interroger d’un point de vue méthodologique et épistémologique la pertinence d’une comparaison des pratiques délibératives à travers le temps et l’espace. À partir d’une discussion des différentes approches du comparatisme historique, nous défendons les vertus d’un comparatisme dérangeant, celui de « comparer l’incomparable » (Detienne), d’un « anachronisme contrôlé » (Loraux) permettant d’interroger les expériences du passé sous un nouveau jour à partir de questions contemporaines, mais aussi de mieux comprendre les dynamiques présentes à l’aune de leur historicité. Nous revenons ensuite sur certains apports du numéro quant à la compréhension de la participation citoyenne aux négociations, aux débats publics, aux processus d’expertise et de décision, à partir de quatre questionnements transversaux aux articles : sur les raisons de la participation, ses acteurs, ses formes et ses effets.

Autres articles du dossier Dossier : La participation au prisme de l’histoire