La participation politique en ligne : politics as usual?

L’activisme numérique au regard du consumérisme politique : Pirates et Tea Partiers sous la loupe

par Nicolas Baygert  Du même auteur

Resumé

Les potentialités liées au décloisonnement numérique de la parole politique facilitent le processus de co-construction d’une offre partisane d’un nouveau type. Le consumérisme politique vise à décrire ce phénomène. Il s’agit, à travers les exemples récents du Tea Party et du Parti pirate, d’appréhender l’émergence d’un activisme autogéré, voire peer-to-peer. Alors que ces deux mouvements innovent de par leur dynamique décisionnelle, il paraît néanmoins utile d’examiner leur impact réel sur le jeu démocratique, par-delà leur nature proprement contestataire, ainsi que d’évaluer leur capacité à refonder les modalités de la participation.