Dossier  : Dynamiques de la participation en Amérique latine

Rituels démocratiques et mise en scène de la participation populaire dans les assemblées du budget participatif à Recife (Brésil)

par Camille Goirand  Du même auteur

Resumé

Cet article rend compte d’une enquête sur les assemblées consacrées à l’élaboration participative du budget municipal à Recife. Une première partie présente un état de la recherche sur les dispositifs participatifs au Brésil et en discute les approches dominantes. Une seconde décrit le contexte politique dans lequel l’offre participative a été conçue par le Parti des Travailleurs, au pouvoir à Recife (2001-2012). Les deux dernières parties montrent que l’espace public qui émerge des assemblées est occupé par les corps et le bruit, construit dans une mise en scène du « populaire », hiérarchisé dans ses configurations spatiales, orienté et encadré par les pouvoirs publics. Enfin, l’article montre que les sens de la participation, multiples, convergent vers l’idée que participer, c’est « être là ».

Plan de l’article
  • Préambule : de la prescription à l’observation des dispositifs participatifs
    • La participation de la société civile au nom de la gouvernance démocratique
    • Une enquête sur le dispositif participatif à Recife : questionnements et méthodes
  • L’offre participative à Recife
    • L’introduction tardive de la thématique participative par le PT à Recife
    • La mise en place du BP à partir de 2000
    • Le cycle du budget participatif à Recife
  • Rituels participatifs à Recife
    • Le BP, un dispositif investi par les classes populaires
    • La mise en scène du populaire et l’encadrement de la participation
    • L’espace public occupé par les corps et le bruit
  • Participer, c’est « être là » : sens et attentes de la participation
    • La participation pour elle-même
    • Motivations et attentes des participants
    • Les sens de la « participation »
  • Conclusion : se saisir des institutions participatives