Dossier : Conflit et participation, le cas des choix publics territoriaux

Quelles réponses aux conflits d’aménagement ? De la participation publique à la concertation

par Jean-Marc Dziedzicki  Du même auteur

Resumé

On assiste en France et dans d’autres pays à la récurrence des conflits d’aménagement depuis plusieurs dizaines d’années. La principale réponse à ces situations proposée par les pouvoirs publics et les aménageurs repose sur la mise en place de démarches de participation publique se fondant sur des dispositifs d’information et d’expression des populations concernées. À partir des critiques majeures adressées à la participation publique, nous proposons une grille d’analyse des principales attentes exprimées par les opposants aux projets d’aménagement afin d’expliciter ces critiques et de proposer des pistes de réponse. Celles-ci s’inscrivent dans la mise en place d’un processus de concertation permettant de mieux valoriser la participation publique.

Plan de l’article
  • La participation publique en environnement : une fausse bonne réponse ’
    • De l’étude du conflit d’aménagement à la participation publique
    • Le renforcement des textes et procédures réglementaires de la participation publique
    • La remise en cause d’une participation insuffisante et sous influence de la délibération
  • La participation publique : une réponse centrale mais incomplète aux revendications des opposants
    • Quatre familles de revendications possibles pour chaque situation conflictuelle
    • Quelles réponses aux revendications des opposants ’
    • La participation publique au service de la concertation : une proposition indécente ’
  • Conclusion