Dossier : Acteurs et chercheurs de la participation : liaisons dangereuses ?

Un sens commun délibéré. Retour sur une participation au processus de rédaction d’un avis du CESE sur la concertation

par Mathieu Brugidou  Du même auteur

      Arthur Jobert  Du même auteur

Resumé

Cet article revient sur la participation des deux auteurs, en tant qu’experts associés, à la rédaction d’un avis du Conseil économique social et environnemental (CESE) sur la « Concertation entre parties prenantes et développement économique ». Nous nous interrogeons sur les résultats d’un processus de production de cet avis à travers la notion de « sens commun ». Les énoncés produits sont « communs » parce qu’ils résultent d’un dispositif institutionnel privilégiant le consensus entre les membres de la « société civile organisée » représentée au CESE. Ils sont aussi « communs » parce qu’ils constituent l’expression d’une forme de consensus sur la concertation. Dans une première partie, nous présentons le contexte institutionnel et politique de production de l’avis. Dans une deuxième partie, nous décrivons plus précisément le processus d’écriture collective et le rôle joué par les sciences sociales « embarquées » dans ce processus. Dans une troisième partie, nous essayons de rendre compte du travail de négociation sur les énoncés, en insistant sur les procédés rhétoriques inspirés du management qui permettent de délimiter les convergences mais également les limites de l’accord. Enfin, en conclusion, nous revenons sur la nature ambivalente au plan politique d’énoncés de sens commun issus d’un tel processus.

Plan de l’article
  • Produire un avis sur la concertation au CESE : une mise en abyme
  • Une assemblée pour représenter et faire converger les intérêts sociaux
    • Un nouvel enjeu : représenter l’environnement et débattre du développement durable
    • Le retour des tensions autour des projets d’aménagement
    • Les principales étapes de la production de l’avis
  • Le processus d’écriture collective et ses cadrages
    • La place des experts et des sciences sociales : proposer un canevas, dresser un tableau
    • De multiples moments de cadrage pour « maintenir le consensus »
  • Comment se construit un « sens commun » ’
    • Converger autour de « lignes directrices »
    • Contourner les clivages et les asymétries économiques et politiques
    • Les asymétries économiques entre les acteurs de la concertation
    • Les asymétries en termes de décision : quelles places pour l’État et le CESE dans les processus de concertation ’
  • Conclusion : un sens commun délibéré