Dossier : Démocratiser la mesure : les indicateurs participatifs

Dire ce qui compte, prendre en compte et rendre compte. Une réflexion analytique sur les démarches d’association des citoyens à l’élaboration de nouveaux indicateurs de richesse

par Michel Renault  Du même auteur

Resumé

Cet article est consacré à la mise en forme analytique de démarches associant les citoyens à l’élaboration d’indicateurs. Il se fonde sur deux exemples d’initiatives cherchant, dans un premier temps, à identifier avec les citoyens d’un territoire ce qui fait richesse, ce qui compte, ce qu’est « être bien » pour eux, et élaborant des indicateurs pour en rendre compte, dans un second temps. Ces exemples sont discutés sur la base d’une grille analytique fondée sur le pragmatisme. Une attention particulière est portée sur la question des « données » issues des démarches participatives et leur traduction par des indicateurs.

Plan de l’article
  • Des enjeux épistémologiques et analytiques
    • Participation et mesure de ce qui compte
    • Participation, indicateurs, bien-être : une épistémologie pragmatique
  • Les enjeux de l’association des citoyens à l’élaboration d’indicateurs
    • Dire ce qui compte
    • Prendre en compte
    • Rendre compte
  • Conclusion