Dossier : La participation buissonnière

Quand la participation met en cause l’institution scolaire. L’expérience controversée des écoles expérimentales de la Villeneuve à Grenoble (1972-2005)

par Marie-Charlotte Allam  Du même auteur

Resumé

Cet article étudie les pratiques participatives dont les écoles expérimentales du quartier de la Villeneuve de Grenoble furent le terreau entre 1972 et 2005. Il interroge les conditions d’émergence et de pérennisation de formes de démocratie directe au sein de l’institution scolaire. Le texte met à jour la politisation des dispositifs participatifs par les acteurs éducatifs : la redistribution des pouvoirs dans la gestion des établissements suscite des luttes autour de la définition légitime de la participation dans l’école. Celles-ci entravent son institutionnalisation et perpétuent des pratiques clandestines, en dehors des cadres autorisés par l’autorité publique.

Plan de l’article
  • De la « coéducation » à l’autogestion : la politisation des dispositifs participatifs par leurs usagers
    • Enseigner à la Villeneuve : un engagement politique et militant
    • La subversion des instruments de participation au service de la critique de l’institution scolaire
  • Luttes autour de la division des pouvoirs dans l’école : l’impossible institutionnalisation des pratiques d’autogestion ’
    • Le rapport conflictuel des enseignants à l’administration scolaire locale
    • L’autogestion dans l’école : un partage des pouvoirs sous tension
  • Conclusion