Dossier : La démocratie des territoires de l’eau

Légitimité des savoirs citoyens dans la gestion participative des territoires de l’eau

par Emilie Crémin  Du même auteur

      Jamie Linton  Du même auteur

      Natacha Jacquin  Du même auteur

      Jacques-Aristide Perrin  Du même auteur

Resumé

Alors que la participation du public est devenue une prescription réglementaire, nous questionnons ici la légitimité et la place accordée aux savoirs citoyens dans la gestion participative des territoires de l’eau. Pour répondre à ces questions, cet article présente un projet de recherche participative impliquant des habitants de la rivière Dordogne. Plusieurs outils ont été mobilisés (ateliers, cartes, entretiens) pour engager la participation du public, identifier et comprendre la construction des savoirs citoyens. L’ensemble de cette recherche a fait l’objet d’un tournage et a donné lieu à la réalisation d’un film utilisé, une fois monté, comme un outil de recherche. Les séances de projection ont permis de poursuivre le débat. L’analyse des données produites met en évidence une pluralité de savoirs et une diversité d’usages de la rivière que nous présentons dans l’article. Néanmoins, le sentiment d’attachement à cet espace contribue à la construction d’une identité riveraine commune. Face à une gestion dominée par les « savoirs experts », le recours aux savoirs des citoyens et leurs mobilisations dans des outils participatifs permettraient de mieux politiser des enjeux concernant l’aménagement de la Dordogne. La prise en compte légitime de ces savoirs permettrait d’assurer l’appropriation des territoires de l’eau par les populations riveraines.

Plan de l’article
  • Une recherche participative filmée pour rendre compte des « savoirs citoyens » au sujet de la rivière Dordogne
    • Une démarche de recherche participative filmée
    • Une recherche participative pour évaluer les savoirs citoyens
    • Des participants aux profils variés
    • L’expérience du territoire au travers de la cartographie participative de l’espace fluvial
    • Des savoirs citoyens valorisés par un film documentaire
  • Mobiliser les « savoirs citoyens » dans la gestion territoriale des cours d’eau
    • Construction des savoirs autour de la rivière Dordogne
    • Entre savoirs « experts » et savoirs « profanes » : un rapport de pouvoir territorialisé
    • Expertise citoyenne et enjeux autour des aménagements du territoire
  • Conclusion : vers une meilleure prise en compte des savoirs citoyens dans les politiques de gestion des cours d’eau