Dossier : La démocratie des territoires de l’eau

Quelles alternatives de participation dans les territoires de l’eau ?

par Emilie Crémin  Du même auteur

      Jamie Linton  Du même auteur

      Veronica Mitroi  Du même auteur

      José-Frédéric Deroubaix  Du même auteur

      Natacha Jacquin  Du même auteur

Resumé

Cet article présente les idées principales et les contributions individuelles d’un dossier thématique portant sur les formes alternatives de participation à la démocratie dans les territoires de l’eau. La participation du public joue depuis les années 1960 un rôle dans la gestion de l’eau en France et ailleurs. Cependant, cette participation « institutionnalisée » présente des lacunes importantes, renforçant souvent les formes technocratiques de régulation des ressources en eau et des milieux aquatiques. Les formes de participation nouvelles et alternatives expérimentées (notamment par la pratique de la recherche participative, la promotion de la science participative, le développement de nouvelles techniques de jeu de rôles impliquant la gestion de l’eau, etc.) montrent comment les citoyens, en collaboration avec des chercheurs en sciences humaines, peuvent contribuer de manière novatrice à la gestion des territoires de l’eau et développer des pratiques alternatives de gestion de l’eau. Cette introduction propose donc une analyse critique des processus participatifs institutionnalisés et présente des approches alternatives de la participation, suggérant des possibilités pour leur hybridation potentielle.

Plan de l’article
  • L’injonction participative dans la gestion territoriale de l’eau – vertus et travers
    • De l’institutionnalisation de la participation dans la gestion territoriale de l’eau
    • Aux limites des dispositifs institutionnels de la démocratie participative
    • L’exclusion du citoyen dans les dispositifs institutionnels de participation
  • Vers des formes « alternatives » de participation ’
    • Des outils de recherche pour encourager la participation citoyenne dans la gouvernance des territoires de l’eau
    • Vers une appropriation de la participation citoyenne : conflictualité et mouvements sociaux citoyens soutenant une régulation civique
    • Comment faire reconnaître les participations alternatives ’ Retour sur quelques « problèmes techniques » de la participation
  • Discussion

Autres articles du dossier Dossier : La démocratie des territoires de l’eau