IV. Le monde contemporain

Le tirage au sort en cour d’assises : une expérience politique

par Célia Gissinger-Bosse  Du même auteur

Resumé

Le présent chapitre étudie le tirage au sort à partir du jury populaire en cour d’assises en France. Le jury populaire, instauré dans le tourment de la révolution française, s’est accompagné d’une idéologie démocratique particulière. Le contexte de cette instauration montre en particulier une distinction entre faire participer des citoyens et les tirer au sort. Nous proposons donc d’aborder les enjeux respectifs de la participation des citoyens à la mise en œuvre de la justice et le tirage au sort de ces citoyens. La présente contribution souhaite montrer qu’alors que le gouvernement représentatif et la professionnalisation de la justice limitent la légitimité du juré, le tirage au sort permet aux jurés d’assises de vivre une expérience démocratique particulière.

Plan de l’article
  • Le tirage au sort à l’épreuve de la démocratie représentative
  • De la difficulté de faire un citoyen
    • L’expérience de la récusation
    • Désigner des citoyens ou désigner des compétences ’
  • La portée politique du tirage au sort en cour d’assises
    • Faire l’expérience du tirage au sort : une symétrie des rôles
    • Faculté de juger et compétence politique
  • Conclusion