I. Le monde antique

Tirage au sort et élections dans la Rome antique. Y a-t-il eu une démocratie romaine ?

par Virginie Hollard  Du même auteur

Resumé

Le tirage au sort, symbole de la démocratie athénienne, est assez fortement présent dans le déroulement des élections de magistrats à Rome aussi bien sous la République que sous le Principat augustéen. Alors que la République romaine a toujours été considérée comme un régime de nature aristocratique et que le passage d’un régime à l’autre, affirmant l’auctoritas, voire l’arbitrium principis, semble conduire le peuple romain à disparaître de la vie politique, comment interpréter le sens politique du tirage au sort ’ Pour répondre à cette question, ce dernier sera envisagé dans trois moments clés de la vie politique romaine : la mise en place des institutions de la République romaine, la crise politique du ier siècle av. J.-C. et l’installation du Principat augustéen.

Plan de l’article
  • Au fondement de la République romaine : le tirage au sort comme moyen de définir une hiérarchie entre les magistratures et de départager des pairs
    • Le tirage au sort comme système d’organisation des magistratures au moment de la mise en place de la République
    • Le tirage au sort dans la procédure d’élection des magistrats sous la République
  • La politisation du tirage au sort dans les débats politiques de la fin de la République
  • Le tirage au sort et l’évolution du vote sous le Principat augustéen
  • Conclusion